IRM DROME DES COLLIINNEEUX ????.. déclamai-je tout de go devant mon patient heureusement trop inquiet de son passage dans notre gros tube… Pour ne pas s’être rendu compte de mon erreur..

Mais horreur, une de mes collègues a entendu et glousse derrière moi rameutant notre chef qui me demande pourquoi tout ce vacarme…

Je dois à mon grand désespoir lui avouer que mon esprit « trop vif » s’est un peu empêtré et a débité le laïus téléphonique alors que le patient est en face de moi.

Rires également de celui-ci. Et le vacarme se mue alors en cacophonie.

Mais non monsieur, pas un tube, mais plutôt un anneau, vous savez, ouvert des deux côtés.

« On n’est pas des sauvages tout de même » : phrase que je viens d’emprunter au regretté POPECK, humoriste connu des plus vieilles d’entre nous …

Donc je me reprends aussitôt en lui restituant mon questionnaire connu de nous toutes (enfin normalement).

Moi : Opération du cœur ?

Lui : heu, non, mais j’ai toujours mal au cœur. Surtout lorsque je suis en voiture et que je me fais conduire. Et en plus si je lis !!!!!

Moi : Opération de la tête ? Oui, j’ai décidé de ne plus dire cerveau

Car le nombre de patient(e)s ou conjoint(e) qui me lâche hilare

« il faudrait encore en avoir un (qu’il en ait un). »

Moi (compatissante) : HI HI HI.

Moi : des éclats métalliques dans les yeux ?

Lui : éclat de rires,

Mais comment peut-on avoir des éclats métalliques dans les yeux ????

Moi : En soudant, monsieur, en meulant un morceau de ferrailles.

Lui : Ah c’est possible alors, car je regarde souvent mon épouse repriser mes chaussettes…En lisant mon journal.

Moi : Ah ben si votre journal se trouve entre votre épouse et vous, vous êtes protégé alors.

Moi : Un patch, un aimant ?

Lui : Un amant ??? Ma femme peut-être !!!

Moi : Vous pesez combien ?

Lui : Oh, je ne sais pas, il y a bien longtemps que je ne me pèse plus, vous savez à mon âge et puis à cause de ce genou douloureux, je ne fais plus de sport et alors je mange toute la journée et j’ai sans doute grossi un peu, mais bon, je pense, heu, enfin, oui je dois peser entre, heu, voyons, vous n’avez pas de balance ici ?

Moi conciliante: non, mais vous avez une marge d’erreur de 10 kilos monsieur.

Lui : bon et bien je pense que je dois faire entre 128 et 130 kilos.

Moi : Oh et bien je vais noter 129 alors.

Je vous laisse signer ce questionnaire

Lui : ce n’est pas mon arrêt de mort, j’espère. HIHIHI.

et vous fais patienter en salle d’attente.

Laquelle salle d’attente regorge de patients en attente d’examen, ou de leurs résultats.

Je me lève afin de poser le dossier de ce joyeux drille lorsque la porte d’une de nos cabines s’ouvre

laissant sortir d’un pas empressé une petite dame que j’avais enregistré quelques heures plus tôt et dont mes yeux s’étaient portés tout le long de son enregistrement sur ses lèvres affublées d’un rouge, comment le décrire,

F L A M B O YA N T ++++++ .

Et de lui décocher un

«  Je vous laisse patienter en salle d’attente, Madame. »

Mes yeux définitivement rivés à ses lèvres, son passage dans l’IRM n’ayant en aucun cas détérioré l’intensité de sa couleur.

Elle s’assoie sagement sur nos délicates chaises en acier à l’assise quadrillée, se relève et se redirige vers la cabine en me lançant,

« j’ai oublié quelque chose ».

Quelques secondes plus tard, elle resurgit me criant qu’elle l’avait retrouvé.

Elle retourna sagement s’asseoir son soutien gorge négligemment jeté sur son épaule,

criant à qui voulait l’entendre

« Il fait bien trop chaud pour le remettre »….

 

Un tranche de vie professionnelle que je vais retrouver maintenant dans moins d’un mois.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.